Concerts et jeux

Spectacle, festival (concert, danse, théâtre)

Le Centre des monuments nationaux présente la 18e édition du festival « Concerts & jeux d’eau », au domaine national de Saint-Cloud, et vous invite pour y écouter gratuitement des artistes de talent, venus du monde entier.
Profitez des jeux d’eaux, des expositions tout en vous promenant.

Concerts et jeux d'eau avec public
  • Samedi 8 et dimanche 9 juin à partir de 14h30

Venez célébrer la diversité musicale et culturelle en plein air !

Concerts et jeux d’eau est de retour, et cette année, nous avons réuni des musiciens du monde entier pour vous offrir une expérience inoubliable.

Sous la direction artistique de Françoise Degeorges, productrice à Radio France, la programmation est une nouvelle fois tournée vers la musique du monde et invite à une déambulation au son des musiques d’ailleurs. Pour cette 18e édition, la programmation reste éclectique avec des sonorités et ambiances musicales des quatre coins du monde ainsi qu'une création exclusive pour Concerts et jeux d'eau !

La programmation

KIRPA

Dimanche 9 juin à 17h45

Kirpa va vous faire découvrir la musique de la plaine vénézuélienne de l’Orénoque.
Les llanos sont de grandes plaines humides du bassin de l’Orénoque, situées au sud du Venezuela et dont les habitants, les llaneros, sont les « cowboys » du pays. Ils ont joué un rôle important dans la construction identitaire du Venezuela, et la musique llanera, appelée joropo a été depuis des décennies un étendard musical.
Cette musique est composée de trois genres principaux : le golpe (musique de danse), le pasaje (chanson ou mélodie instrumentale)et la tonada (chant de travail).

 

 

 

LEHNA

Dimanche 9 juin à 16h

Lehna fait de la musique comme elle respire : le nez au vent, l’oreille grande ouverte et le regard aimant, elle s’imprègne d’abord, et raconte ensuite.
Des mélodies celtiques qu’elle jouait au violon, elle a gardé le goût de partager le son. Foudroyée par Bob Dylan, puis Violeta Parra, elle se saisit de la guitare folk pour capter l’esprit d’un monde immense, polyglotte, et pratiquer cet art ancestral qui est de faire exister une émotion, une destinée, dans les quelques minutes que durent une chanson.
Lehna déploie sa voix, tutoyant les grandes figures de la chanson - Barbara, Mercedes Sosa, Joni Mitchell - et s’accompagne, ici d’une guitare, là d’un charango, et nous promène sans nous perdre. Qu’importe que cela prenne la forme d’une danse andine, d’une ritournelle en français ou d’un pamphlet folk : Lehna montre avec chaque chanson qu’elle est habitée de musique et de mots, et de la délectation de les partager.

 

 

ENSEMBLE CHAKÂM  

Dimanche 9 juin à 16h45

Chakâm, nom d’une ancienne forme poétique persane, c’est trois musiciennes qui dévoilent un langage où les cordes dialoguent, s’affrontent et se retrouvent en un souffle puissant ou apaisé, lorsque le chant s’élève. 
Cette formation mêle l’éclat du târ de Sogol Mirzaei (Iran) au qanun soyeux de Christine Zayed (Palestine), portés par la profonde viole de gambe de Marie-Suzanne de Loye (France). 
Bâties sur les codes des répertoires classiques iranien, arabe et baroque, où d’intenses passages rythmiques répondent aux vibrantes tirades mélodiques, les performances de Chakâm donnent à entendre d’authentiques compositions et improvisations résolument modernes.


 

TÉLAMURÉ

Dimanche 9 juin à 15h15

Né en 2008 de la rencontre à Paris de trois musiciens d’Italie du Sud, Télamuré Tarantella-Roots est une véritable explosion de voix, de rythme, d’énergie. 
Baignés depuis leur naissance dans la culture, les traditions, les
couleurs de leur terre d’origine Francesco Rosa, Giovanni Semeraro et Francesco Semeraro nous projettent, dès les premières notes, dans un univers musical puissant et captivant, à la fois archaïque et actuel. La tarantella, la pizzica pizzica, la tammurriata expriment, dans l’interprétation du groupe, toute leur vivacité, leur vigueur et leur caractère à la fois ancestraux et actuels. Télamuré Tarantella-Roots développe un style original qui, tout en respectant leurs racines traditionnelles et archaïques, valorise le coté « vivant » et spontané de ces musiques. 

 

Voir la programmation du samedi 8 juin


 

Les jeux d'eau

La présence de l’eau constitue l’une des richesses essentielles du domaine national de Saint-Cloud. Fontaines, bassins et cascade s’animent de manière ingénieuse et théâtrale. Grâce à ce savoir-faire des fontainiers florentins du XVIIe siècle, la mise en scène des jardins d’André Le Nôtre se perpétue depuis Louis XIV.
Ce réseau hydraulique exceptionnel utilise la seule force de la gravité pour donner à l’eau une pression naturelle. Comme le voulait Louis XIV à Versailles, tout dans ce « jardin remarquable » n’est que scène de théâtre, ou même les promeneurs font partie d’une mise en scène majestueuse.

 

Accéder au site des concerts