Fermeture de l'alerte

La Galerie d'Apollon

Levez les yeux vers le décor peint par Pierre Mignard pour le frêre de Louis XIV.

 

Placée en enfilade du salon de Mars, la galerie d’Apollon déploie ses 48 mètres sur toute la longueur de l’aile nord et à toujours été considérée comme la merveille du château.

Son nom provient du décor peint sur la voûte par Pierre Mignard, dédié à Apollon, dieu des arts et aux saisons. Achevée en 1678, elle suscita l’admiration générale et Louis XIV souhaita fort que les peintures de sa galerie des glaces de Versailles « répondent à la beauté de celle-ci ».

L’aménagement mobilier, qui fait alterner pliants, chaises légères et cabinets de style Boulle, l’installation de 54 bras de lumières et la mise en place de quelques 80 tableaux, encastrés dans les parois de la galerie, remontent à Louis-Philippe.

Napoléon III fait ajouter entre les deux fenêtres à l’extrémité de la pièce, une statue en marbre de François-Joseph Bosio représentant l’impératrice Joséphine. Elle fera partie, comme les lustres et le décor de Mignard, des œuvres détruites pendant la guerre franco-prussienne.

C'est dans cette galerie que le 18 mai 1804, Napoléon Bonaparte fut déclaré empereur des français par le Sénatus-consulte. Comme son oncle 48 ans plus tôt, c’est dans cette même galerie que Louis-Napoléon Bonaparte est proclamé à son tour empereur des Français le 7 novembre 1852.

Revenir à la page d'accueil Les grands appartements

MenuFermer le menu